Cobra Kaï
Accueil
Historique
Renseignements
Comité & Sensei
Calendrier
Grades
Classements
News
Photos
Revue de presse
Liens
Contact
Vocabulaire
Vocabulaire


Le vocabulaire du Karatéka

 

 

 

 

KARATE :

Art martial bien connu, de KARA : vide et TE : main.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JODAN :

Niveau haut

 

 

 

 

 

CHUDAN :

Niveau moyen

 

 

 

 

GEDAN :

Niveau bas

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IPPON :

Premier

 

 

 

 

 

NIHON :

Deuxième

 

 

 

 

 

SAMBON :

Troisième

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HIDARI :

Gauche

 

 

 

 

 

MIGI :

Droite

 

 

 

 

 

YOKO :

Côté

 

 

 

 

 

MAE :

Devant

 

 

 

 

 

USHIRO :

Arrière/Derrière

 

 

 

 

URA :

Contraire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TE

Main

 

 

 

 

 

ASHI :

Pied, jambe

 

 

 

 

 

HIJI :

Coude

 

 

 

 

 

HIZA :

Genoux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ARIGATOO :

Merci

 

 

 

 

 

ASHI BARAÏ :

Balayage (des jambes)

 

 

 

 

DAN:

Degrè, grade

 

 

 

 

DOJO :

Lieu où l'on étudie la voie, salle de pratique des arts martiaux

 

EMPI UCHI :

Coup donné avec le coude

 

 

 

GERI / KERI :

Coup de pied

 

 

 

 

GYAKUTSUKI

Coup de poing contraire à la jambe avant

 

 

 

JUNZUKI

Coup de poing direct même côté que la jambe avant

 

 

KAKATO GERI

Coup de pied donné avec le talon

 

 

 

KAMAE :

Garde, posture

 

 

 

 

KATA :

Formes imposées, ensemble de mouvements stylisés

 

KARATE-GI :

Uniforme traditionnel pour la pratique du karaté

 

 

 

 

 

KAI :

Association, groupement, école

 

 

 

KI :

Fluide vital, énergie cosmique

 

 

 

KIAl :

Cri, souffle ou bien impulsion

 

 

 

KYU :

Grade que l'on décerne avant les DAN

 

 

 

MAE GERI :

Coup de pied direct de face

 

 

 

MAWASHI GERI :

Coup de pied circulaire

 

 

 

 

NIHON :

deuxième

 

 

 

 

 

NUKITE :

Piquer de la main

 

 

 

 

REI :

Salut

 

 

 

 

 

RYU :

Ecole (dans les arts martiaux)

 

 

 

SEIZA :

Position à genoux, assis sur les talons

 

 

 

SENSEI :

Professeur, enseignant, personne que l'on respecte beaucoup

 

SHIAI :

Compétition

 

 

 

 

 

SHIZENTAI :

Position naturelle de base

 

 

 

 

SHUTO UCHI :

Coup donné avec le tranchant de la main

 

 

SOKUTO GERI :

Coup de pied donné avec le tranchant

 

 

 

SOTO :

Extérieur

 

 

 

 

 

TANTO DORI :

Techniques contre couteau

 

 

 

TATAMI :

Le tapis du DOJO

 

 

 

 

TETSUI UCHI

Coup donné avec le poing fermé

 

 

 

TSUKI :

Coup direct et de face (poing, sabre ou bâton)

 

 

UCHI :

Intérieur

 

 

 

 

 

UDE :

Bras

 

 

 

 

 

URA MAWASHI GERI

Coup de pied circulaire contraire au mawashi

 

 

USHIRO GERI :

Coup de pied donner en arrière

 

 

 

YOKO GERI :

Coup de pied donné de côté

 

 

 

 

 

ZANSHIN :

Attitude de contrôle et de vigilance qui suit l'exécution d'une technique.

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

Compter en japonais

 

 

 

 

1

Ichi

 

 

 

 

 

2

Ni

 

 

 

 

 

3

San

 

 

 

 

 

4

Shi

 

 

 

 

 

5

Go

 

 

 

 

 

6

Roku

 

 

 

 

 

7

Shichi

 

 

 

 

 

8

Hachi

 

 

 

 

 

9

Ku

 

 

 

 

 

10

Ju

 

 

 

 

 


Les règles à respecter



L’arrivée au Dojo commence toujours par le salut.

La discrétion, la vigilance et l’humilité font partie de l’apprentissage de l’élève.

Au Dojo, la tenue vestimentaire est le reflet de l’esprit.

Toujours répondre à un salut de quelques sources qu’il provienne.

Respecter la connaissance du Maître, du Senseï ou Sempaï.

Respecter l’ignorance des nouveaux venus.

L’enseignement se mérite par l’attitude plus que par la forme.

Le dojo est sur le terrain vague comme à la salle de sport.

En quittant le dojo, le salut est de rigueur.

Le Kenkon représente l’école, respectez-le.


Le Salut

 269X194.GIF

La pratique du karaté commence et se termine par le salut. Celui-ci exprime la courtoisie et le respect envers les personnes présentes (physiquement ou dans la mémoire).

  Il s’agit d’un ensemble de gestes précis, apparemment anodins pour un observateur extérieur, mais dont le formalisme correspond à plusieurs buts :

  Rappeler au pratiquant la nécessité d’un comportement emprunt de dignité (et aussi d’humilité) lui permettant de maintenir présent la finalité de son travail.

  Lui rappeler le respect dû aux maîtres et aux anciens, ainsi qu’à l’adversaire ou partenaire, sans qui  la progression ne serait pas possible.

  Lui transmettre, à travers les règles de politesse, que le karaté est tout un art de vivre avec les autres.

  Lui calmer l’esprit, en provoquant une rupture avec le monde extérieur, dont les soucis quotidiens, le stress ont été laissés au vestiaire.

  Préparer le mental en commençant la concentration.

  Abolir toute gesticulation inutile.

  Aucun Budo n’échappe à cette règle. Sans étiquette stricte, il n’y a pas de Budo. Telle est l’essence du cérémonial présidant à toute pratique martiale selon l’optique du Karaté-do.

  Elle ne correspond évidement pas exactement à l’esprit sportif ou à la poignée de main entre adversaires, avant une rencontre. C’est l’esprit du DOJO.

  Le Dojo (Do = voie, Jo = lieu) est la salle d’entraînement héritière des anciennes salles d’armes du Moyen Age. Le Dojo n’a rien d’une salle de sport, même si le cadre de cette dernière peut suppléer au manque de Dojo véritable.

  Sans l’esprit de correction, de courtoisie et d’humilité que chaque pratiquant doit intensément ressentir lorsqu’il passe des vestiaires à l’aire d’entraînement du Dojo, ce qui va suivre serait du sport, pas du Karaté Traditionnel.

 

Salut debout à l’entrée du Dojo

 

Début des cours collectifs


Zarei : Salut traditionnel de cérémonie

Seiza : A cet ordre l’instructeur et les élèves se mettent à genoux. En  descendant verticalement, buste droit, genou gauche au sol, puis genou droit, les deux genoux sont écartés de la valeur d’un poing et demi, le corps droit, mains à plat sur les cuisses.

Mokuso (méditation) : A cet ordre l’instructeur et les élèves ferment les paupières environ 20 à 30 secondes. Le Mokuso permet la  concentration (on vide son esprit de toute pensée négative)

Mokuso Yame : A cet ordre l’instructeur et les élèves ouvrent les paupières

Au commandement Shoumen Ni Rei, l’instructeur et les élèves saluent le portrait du fondateur de l’école, main gauche puis main droite, les yeux ouverts on se penche en avant sans toucher le sol avec le front

L’instructeur se tourne ensuite vers les élèves, tous saluent l’instructeur après le commandement Senseï ni Rei (senseï = professeur) ou si celui-ci est absent, Sempaï ni Rei (sempaï = élève le plus ancien du club)

Kiritsu : A cet ordre l’instructeur se lève, PUIS les élèves, un par un en commençant par le plus anciens dans le grade le plus élevé.

 


cobrakai ok.JPG


 


 


 

                                        COBRA KAI QUAREGNON

 


 


                                           


           


© 2021 Cobra Kai Belgium